Foire aux questions

Le PIA, Poêle Innovant à Accumulation, ne convient pas aux maisons bien isolées

FAUX, Le PIA a une puissance de restitution variable,
en fonction de la quantité de bois inséré, la puissance varie de 5 KW à 14 KW.

Sa puissance nominale est de 7 Kw.

Le PIA trouvera aussi bien sa place dans de grand espace que de petits volumes.

Le rayonnement de ses parois restitue une chaleur douce et agréable pour votre confort.

Le PIA chauffe par convection

FAUX, le PIA chauffe principalement par rayonnement.

Les poêles classiques chauffent par convection, c’est-à-dire qu’ils chauffent l’air. En général, s’ils ne sont pas équipés d’un système de diffusion par le bas, seule la partie supérieure de l’air sera chauffée, vous aurez donc l’effet nez chaud/pieds froids. Pour ces poêles, lorsque le foyer est éteint, la chaleur n’est plus diffusée, il faut donc surveiller le feu constamment.

A CONTRARIO, le PIA chauffe les masses (canapé, mur, corps humain…), la chaleur est restituée doucement et progressivement vous procurant une sensation de bien-être. Lorsque le foyer est éteint, la masse continue à diffuser la chaleur pendant des heures, la pièce reste ainsi chaude tout au long de la journée.

Le PIA coûte aussi cher qu’un poêle de masse

FAUX, même si le PIA a toute les caractéristiques du poêle de masse,

son tarif est comparable aux poêles à accumulation.

Le PIA, poêle de masse en béton réfractaire est toujours de couleur grise

FAUX, contrairement aux poêles en stéatite (ou pierre ollaire) qui sont de teinte grise,

le PIA peut s’orner d’une large palette de teintes et de finitions naturelles.

Le PIA est encombrant

FAUX, les poêles de masses sont encombrant,

le PIA a des dimensions et un poids comparable à ceux des poêles à accumulation.